6 techniques de storytelling des plus grans orateurs, à garder pour vous >>

Techniques de storytelling ou manipulation mental, voici l’article qui vous fera devenir orateur et meilleur vendeur à la fois !

Techniques de storytelling, par les plus grands orateurs, c’est ce qu’on va voir tout de suite ici. Les techniques de storytelling sont habituellement utilisées par les plus grande marques et non par les « petit » entrepreneur du web. Mais dans cet article je vais vous dévoilé le top des techniques de storyteling pour VOUS. Gardez-les toutes bien en tête.

Cliquez ici pour télécharger un contenu qui m’a pris du temps à acquérir et pas mal de formation payantes tous ça regrouper dans un ebook gratuit pour enfin connaître l’anatomie d’un blog qui rapporte du cash.

Techniques de storytelling #1: Les émotions !

Pour vendre en utilisant des techniques de storytelling, vous allez devoir impliquer des émotions fortes dans votre histoire. Afin de captiver et de rendre inoubliable votre histoire et donc votre marque.

Voici les différentes émotions « fortes » à utiliser dans des techniques de storytelling:

-La colère

-La peur

-L’ego (stimuler l’ego par l’émotion )

-La joie

-L’amour

-La pitié

-…

Un « grand » conseil: préférez les émotions négatives, car c’est elle qui marchent le mieux et qui  retiennent le mieux l’attention dans la pratique de toutes ces techniques de storytelling.

Techniques de storytelling #2: Les sens et donc l’imagination…

Dans les différentes techniques de storytelling, que l’on va voir, au moment où vous allez raconter votre histoire (ou l’écrire sur une page de vente), susciter l’imagination de votre futur audience. Faites imaginer l’histoire, ainsi cette-dernière aura plus de chance de rester gravée dans les esprits et de devenir inoubliable. Comment inciter à l’imagination ? C’est simple susciter les sens (la vue, l’odorat et l’ouïe, le touché et le goût) Dans votre histoire remplies de techniques de storyrtelling. 😉

Techniques de storytelling #3: La première impression de votre histoire

Ce que l’on retient le mieux et ce qui nous frappe le plus c’est la première impression retenue de l’histoire qu’on nous a raconté. En effet, faites en sorte que dès début, votre histoire accroche votre audience. En suscitant une forte émotions, ou raconter quelques choses où votre audience pourra s’identifier très vite.

Techniques de storytelling #3: Restez réaliste pour qu’on vous croit

En effet il faut que votre histoire soit vrai (ça c’est le best du best) mais vous pouvez également en inventez une. Tout en faisant très attention de rester réaliste . Donc n’allez pas mettre des dragons, des elfes et des licornes dans votre histoire, si vous voulez qu’on vous croit. Sauf si vous avez un autre type de stratégie (qu’on ne va pas aborder dans cet article) .

Techniques de storytelling #4: Le fil conducteur de votre histoire

Ayez un fil conducteur clair et précis. Votre histoire doit être compréhensible, donc ne mettez pas trop d’éléments perturbateurs dans votre histoire. Cela aussi jour sur le fait de croire ou on à votre histoire? Donc restez simpliste, mais original tout en comblant les techniques de storytelling précédentes de cet article.

Quel type de fil de conducteur choisir  ? Selon moi, les fils conducteur à la « compte de fée » avec un début contenant un élément perturbateur, un milieu où on cherche à résoudre la problématique et un dénouement avec la solution . Tout en assaisonnant tout ça à votre propre sauce.

Techniques de storytelling #5: le but de votre histoire

Avant de commencer la rédaction de votre histoire, ayez déjà en tête les objectifs que vous voulez atteindre avec votre histoire. Cela vous aidera à la concevoir de manière à bien mieux cibler les personnes voulues, pour rendre votre marque inoubliable tout en y combinant les autres techniques de storytelling. Je vous conseille de vendre en vidéo et/ou en page de vente texte à travers votre histoire c’est bien mieux (mais cela va également dépendre de votre audience)

Techniques de storytelling #6: Une histoire inspirante qui rend…

Faites de votre histoire une histoire qui inspire, qui rend fière les personnes, et qui donne envie de passer à l’action, défaire la même chose voir mieux que ce qui est décrit dans l’histoire même. Tout en vous démarquant en ajoutant une cuillère  soupe de votre propre imagination.

Techniques de storytelling la conclusion…

En bref, si vous combinez toutes ces techniques de storytelling, croyez-moi que vous aurez une bonne histoire. Il ne vous restera plus qu’à l’adapter à votre type de clients et à la peaufiner. Persévérez et vous y arriverez !

Susciter des émotions forte négative de préférence, faites imaginer votre histoire en faisant appel aux 5 sens, suscitez l’inspiration et/ou la fierté, tout en restant réaliste pour qu’on vous croit. 🙂

A vous de jouer.

Cet article vous a plu ? Alors approfondissez gratuitement vos connaissances avec cet Ebook ! (Futurs) Blogueurs, débutant et même les pros du web, voici l’Anatomie d’un blog qui rapporte du CASH expliquée POUR VOUS !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.