Faire du storytelling inspirant : Les 4 clés les plus importantes

Faire du storytelling : Voici ce qu’il faut savoir

Faire du storytelling percutant pour vendre comme il se doit vos produits est un art qui vous mènera très loin sur le web si vous savez le maîtriser correctement.

Mais avant tout vous devez bien sûr savoir comment faire du storytelling inspirant pour arriver à vos fin. C’est-à-dire, faire acheter votre produit à votre client.

Cliquez ici pour télécharger un contenu qui m’a pris du temps à acquérir et presque 2000 euros en formations payantes tous ça regroupés dans un ebook gratuit pour enfin connaître l’anatomie d’un blog qui rapporte du cash !

Faire du storytelling #1: L’accroche

En effet vous devez avoir une accroche percutante en guide de titre à votre histoire de storytelling. Car si vous n’avez pas un titre accrocheur. Cela va être très compliqué d’avoir des résultats et donc des lecteurs de votre histoire.

Comment faire de storytelling pour avoir un titre accrocheur :

  • Premièrement je vous conseille d’avoir un titre qui attise la curiosité de vos lecteurs.
  • Deuxièmement, n’ayez de titre qui fasse « trop arnaque ». Donc ne vendez pas du rêve et dites la vérité. (ou du moins embellissez là sans plus)
  • Enfin j’ai déjà réaliser un article qui vous dit comment réaliser des titres d’accroches que je vous conseille pour bien comprendre cette partie afin de faire du storytelling comme un pro.

Faire du storytelling #2: Inspirer vous des meilleurs – Les 4 piliers du Storytelling avec Casey Neisat

En matière de storyelling, je peux vous conseille le youtubeur très célèbre du nom de Casey neistat. En effet il a bien compris les bases du storytelling. Et dans plusieurs de ses vidéos dont une qui est très percutante au niveau de sa façon de faire du storytelling, il magne les 4 points suivant (qui sont les 4 pilliers d’une histoire percutante pour un bon storytellling):

  • Premièrement, les fausses croyances: En effet, je vais reprendre la vidéo de Casey . Il avait pour fausses croyances que pour devenir un producteur de film. Il pensait qu’il lui fallait les meilleurs caméras du monde, les meilleurs équipes de tournage du monde, de grosse somme d’argent et faire comme tous les « Supers » producteurs et acteurs. Or c’est faut . Avec cette première partie, ici Casey établit la base de son histoire de storytelling. C’est une façon introductive de son histoire afin de faire en sorte que les personnes se reconnaissent dans son histoire.
  • Deuxièmement, vient les moments sombres, qui bouleverse l’histoire du héros (le héros est le personnage principale de notre histoire de storytelling, et c’est autour de lui que l’histoire tourne) ici c’est Casey notre héros. Ici ce qui perturbe Casey c’est qu’il ne parvenait toujours pas à atteindre son rêve, qui est celui de produire des films. En effet, il n’avait ni le budget des grands films hollywoodiens, ni la caméra, ni l’équipe, ni l’expérience.  Et donc il a voulu baiser les bras. Il se questionner sur pour savoir s’il allait vraiment y arriver. Ici c’est la mauvaise phase du héros. Les moment noirs de son histoire. Il s’est donc mis à faire des films (un peu sur n’importe quelle sujet) pour enfin arriver même au festival de canne où était convié tous les plus grands réalisateurs. Mais il n’ait pas vraiment le succès qu’il espéré. Il ne se reconnaissait pas dans toutes les actions qu’il faisait. Car justement, il n’agissait pas par sa propore pensé. mais voulait juste faire des films comme les plus grands réalisateurs pour arriver à leur niveau. Et il a réussit. mais cela ne lui convenait pas. Ici Casey va mal. Dans ce genre de partie, le héro est dans ces moments les plus bas.
  • Puis vient le relèvement, l’élément déclencheur . C’est le petit élément qui fait que le héros va en réalité arriver à ses fins. Ici Casey ne voulait plus baiser les bras. Il s’est motivé et était plus que déterminé à atteindre son rêve. peu importe les étapes difficile à franchir. Et à présent il voulait être lui même, penser par lui même et ne pas faire comme tous ces réalisateurs hollywoodiens. Pour qu’il puisse enfin se différencier et se démarquer des autres. Il s’est donc mis à faire une vidéo par jour tous les jours sur youtube.
  • Enfin vient le résultat final/la réussite du héros dans l’histoire. Ici Casey a réussit. Il s’est très bien démarqué des autres réalisateurs. Il a réussit à atteindre son rêve. Qui est de devenir réalisateurs, de films/vidéos. Et a bien compris que ces fausses croyances du départ étaient stupides.

Et bien sûr Casey utilise une arme très importante dans son storytelling, qui sont les émotions. De par la musique on l’histoire elle même. Donc vous aussi vous devez utiliser et faire ressentir des émotions à vos lecteurs pour faire du storytelling percutant.

Cet article vous a plu ? Alors approfondissez gratuitement vos connaissances avec cet Ebook ! (Futurs) Blogueurs, débutant et même les pros du web, voici l’Anatomie d’un blog qui rapporte du CASH expliquée POUR VOUS !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.